IDÉE REÇUE #37 : Les oiseaux ont-ils un “appétit d’oiseau” ?

IDÉE REÇUE #37 : Les oiseaux ont-ils un “appétit d’oiseau” ?


Vous avez suivi les dernières migration c’est chaud ! Ah mais oui vous avez vu, il y a de plus en plus de perruches à collier dans nos forêts ! Ah ouais on n’est plus chez nous… Avec le réchauffement climatique en plus… Ah oui d’ailleurs, l’Amazonie ? Eh bah écoute, j’ai toujours pas de nouvelle de Tata Jacotte. Et voilà le dîner ! Oh c’est copieux hein ! Olala je sais pas si je vais tout manger moi. Oh bah t’en as encore trop fait ! Oh ça va c’est que des bonnes choses hein ! Moi je vais prendre que la moitié. Ca marche. Nan mais laisse tomber je vais la prendre en entier. Bon, j’en reprends un petit peu mais c’est vraiment par gourmandise ! Chéri, tu vas être malade encore… Eh bah dis donc avec ce que je viens de me baffrer, demain faut pas passer derrière moi aux toilettes hein ! Poussin arrête ! Oh ça va on rigole. *bruit de pet* *déchiquète* *cri de T-rex* Ca ça veut dire : “reprenons depuis le début”. Alors je ne vais pas parler dans cet épisode du lien entre les oiseaux et les dinosaures. Pas besoin. On a tous déjà entendu cette expression : C’est vrai ça mange pas beaucoup un oiseau, ça vit d’air pure et d’eau fraîche un oiseau. Non. Non. Enfin un oiseau, ça bouffe, ça bouuuuuuuffe ! Ca bouffe tout le temps, ça arrête pas de bouffer. Ah bah oui forcément, si tu picores tout le temps, petit bout par petit bout, oui. On peut dire que tu bouffes tout le temps. Un oiseau, en tout cas la majorité des espèces, mangent entre 15 % et 50 % de son poids en nourriture. Par jour. Ah oui. Pour un humain de 70 kg par exemple ça reviendrait à manger entre 17 et 35 kg de bouffe par jour. Si ça c’est picorer, je sais pas ! Alors je vous vois venir vous allez me dire : “Oui mais attention, l’expression
avoir un appétit d’oiseau c’est un petit oiseau, un moineau évidemment on ne parle pas
des aigles mangeurs de singe, des pélicans avec un bec tractopelle qui ramassent les poissons par tonnes de 15, on parle d’un petit oiseau, un petit !” Hahahahahaha… C’est encore plus des conneries. C’est tellement pas ça ! Ce sont justement les plus petits oiseaux qui ont le plus gros appétit ! Certaines espèces peuvent ingurgiter jusqu’à 100% de leur masse corporelle par jour voire plus ! Et sans parler des juvéniles, les bébés, qui peuvent consommer plusieurs fois leur propre poids par jour pour grandir. Ah oui donc ça va pas du tout l’expression. Nan. Des scientifiques ont observé un troglodyte. Nan, un troglodyte c’est ça. Eh bien ils ont observé une mère troglodyte apporter de la nourriture à ses enfants En fait, un oiseau requiert beaucoup plus de nourriture qu’un humain proportionnellement à sa masse. Mais pourquoi ? Bah ouais pourquoi ? Alors, on va pas parler des oiseaux
qui se préparent à migrer. Là c’est normal, ils se gavent pour doubler leur masse corporelle avant le grand voyage. Oh allez-y sans moi. Ca c’est logique, nan si les oiseaux bouffent beaucoup c’est pour plusieurs raisons : déjà ils volent, tu voles, toi ? Nan. Voilà. Tu voles pas. Le vol battu est très gourmand en énergie beaucoup plus que la locomotion terrestre, en tout cas. Toutes celles et ceux qui font de la musculation, si au lieu de soulever des haltères, vous deviez vous soulevez vous même avec des grandes ailes, vous auriez des pecs, on vous verrait pas derrière. Et vous devriez vous aussi vous gaver comme pas possible. L’autre raison c’est la perte de chaleur. Les oiseaux sont comme nous ils sont homéothermes, donc ils doivent garder une température corporelle un peu stable. Mais bon c’est plus facile de garder ta chaleur quand t’es un gros boeuf de 800kg que quand t’es un petit pincon de 20g. C’est logique. En effet les petits animaux perdent leur chaleur beaucoup plus vite que les gros, ils ont donc besoin de manger continuellement pour alimenter leur chaudière interne en énergie. Pour avoir assez d’énergie pour voler et conserver leur chaleur les oiseaux peuvent donc ingurgiter des quantités extraordinaires de nourriture avec un métabolisme très rapide, c’est-à-dire qu’ils mangent, ils prennent vite vite vite les nutriments et pffft, ils chient. Ils ont une digestion super rapide, un sang très chaud qui va très vite, grâce à un rythme cardiaque de bâtard. Pour prendre un exemple, on va prendre le champion toute catégorie car c’est le plus petit oiseau du monde : le colibri, qui mange jusqu’à 100% de sa masse corporelle chaque jour en nectar et en eau sucrée, et vous allez voir que niveau métabolisme, c’est un truc de malade. Accrochez-vous les chiffres sont dingues. Son coeur peut battre 500 à 1200 fois par minute ! Par minute, bordel ! Ses ailes peuvent battre 50 à 80 fois par seconde ! Par seconde, bordel ! Sans nourriture il peut mourir de faim
en seulement 2 heures ! Heureusement, la nuit il est capable de ralentir son métabolisme ce qui lui permet de rester en vie sans avoir à se nourrir pendant ce temps-là. Ca le met dans une sorte de léthargie comme ça. On a l’impression qu’il est mort. Mais en fait, il pas mort Mais attends, oui oui oui, on a bien compris que les petits oiseaux mangent beaucoup, mais même si on prend tout ce que mange un petit oiseau par jour, par rapport à ce que mange un humain c’est pas beaucoup, c’est ça que ça veut dire, appétit d’oiseau. Et ouais. Mais non voilà ! On dit appétit d’oiseau on dit pas manger aussi peu qu’un petit oiseau, voilà. Et on ne peut pas dire qu’un oiseau à un petit appétit. Donc j’ai raison ! Eh bah c’est pour ça que personne
ne t’invite aux soirées ! Donc non les oiseaux n’ont pas un appétit d’oiseau. Aaaaaaaah d’accord ! Je me disais aussi c’était quand même un peu léger.

Author:

100 thoughts on “IDÉE REÇUE #37 : Les oiseaux ont-ils un “appétit d’oiseau” ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *